Les data centers, le cloud


Vous en entendez parler.... Savez vous ce que cet ensemble représente et quels sont les tendances actuelles. C'est un dispositif informatique (matériel, logiciels, services) qui sont offert à un client ou plusieurs clients.

Le terme cloud est particulièrement dans l'air du temps et recouvre l'ensemble des solutions de stockage distants. En clair , vos données, au lieu d'être stockées sur vos disques durs ou mémoires sont disponibles sur des serveurs distants et accessibles par internet.

Les avantages: Ce sont le moindre coût de ne plus avoir besoin de gros besoins d'espace de stockage sur soi, vous pouvez y avoir accès de partout et la sauvegarde est implicite. Vous bénéficiez de l'expertise et du support d'un prestataire.

Les inconvénients: C'est de dépendre d'un prestataire tant au niveau technique que de la qualité de service,et se pose la question de l'utilisation des informations et la confiance dans le gestionnaire de services et aussi de la sécurité. Vous dependez totalement d'internet. L'entreprise perd la maîtrise de son système et des questions juridiques( localisation, assurances....). Tout retour à un service internalisé est fort coûteux et complexe.

Vous utilisez peut être le cloud sans le savoir. Vous avez un ipad ou un iphone alors vos informations vous concernant sont sauvegardées sur le cloud comme icloud et autres...

Les datacenters.

Des systèmes informatiques permettant aux utilisateurs de bénéficier d'une informatique complète à distance. Il offre la possibilité de délocaliser un grand nombre des services informatiques (le stockage, l'hébergement,des applications et la sauvegarde).

Il s'agit d'une mise à disposition au travers d'internet et qui répondre aux caractéristiques suivantes:

  • Un accès en libre service à la demande.
  • Un accès aux serveurs quelque soit la localisation géographique, la connexion à internet.
  • Une mise en commun des ressources.
  • Une souplesse d'actions c'est à dire la possibilité de disposer de plus de puissance machine ou d'espace de stockage  quasi instantanément pour une durée de votre choix.
  • Un service mesuré et surveillé en permanence (intégrant sauvegarde et support très souvent intégré).

Les principaux systèmes de cloud computing:

  • IaaS soit une mise à disposition de l'infrastructure informatique
  • PaaS soit une mise à disposition d'une plateforme informatique, le client ne gère pas l'infrastructure sous jacent ( réseau, serveurs, stockage).
  • SaaS qui permet de disposer d'un logiciel grâce à un abonnement plutôt qu'un achat  de licence.

Il existe trois types de cloud.

  • Le cloud public ou les utilisateurs ont accès au cloud via internet public sans savoir précisément où vous êtes hébergées , ni où sont éxécutées leurs traitements.
  • Le cloud privé avec la totalité des ressources informatiques qui sont mises à la disposition pour un client seul.
  • Le cloud hydride qui est un mélange de cloud privé et public.

Les datacenters.

Les serveurs sont regroupés dans des "data centers" et cela impose des règles précises pour ses salles et batiments.

Qu'est-ce qu'un datacenter ?

  • C'est un lieu dans lequel des équipements informatiques sont disposés. Ceux ci permettent de traiter et/ou stocker des informations. L'environnement très contrôlé du datacenter permet d'assurer un fonctionnement optimal du matériel avec notamment les infrastructures suivantes: baies de stockage , serveurs et équipements réseaux.
  • La sécurité au sein d'un data center est impérative car les données sont précieuses et la sécurité doit alors être assurée aussi bien virtuellement que physiquement. Ils sont équipés d'antivirus et de pare feux pour éviter toute intrusion de la part de pirates. Sur le plan physique, la vidéo est permanente et les accès sont surveillés par des agents habilités et seules les personnes certifiées peuvent entrer.
  • Toutes les machines installées produisent beaucoup de chaleur et nécessite des refroidisseurs et l'innovation est permanente avec l'exemple greenIT  pour économiser de l'électricité.

Les principales missions sont :

  • Fournir la visibilité et le contrôle sur les applications de datacenter personnalisées.
  • Gérer les flux de trafic asymétriques et les transactions applicatives entre les appareils ou les datacenters.
  • S'adapter à l'évolution des datacenters: virtualisation, software-defined network (SDN), virtualisation des fonctions de réseau (NFV), infrastructures axées sur les applications.
  • Être efficace à chaque stade de l'attaque (sécurité).
  • S'intégrer avec les dispositifs de sécurité déployés sur tout le datacenter.
  • Prendre en charge, le déploiement et le trafic entre les datacenters dispersés géographiquement, notamment les environnements cloud publics et privés.
  • Prendre en compte la conception des batiments, du matériel, des refroidissement et les accréditations nécessaires pour les accès.

Il y a des normes, des règles, des procédures qu'il est difficile d'atteindre en privé.

Maintenant , il faut aussi comprendre qu'il y a plusieurs types de matériel en dehors du volume et du langage de programmation.

Le serveur mutualisé.

Cela permet un hébergement mutualisé qui est un concept d'hébergement destiné principalement à des sites web. Ce type de serveur va donc héberger plusieurs sites internet sur un seul et même serveur. Par conséquent , cela repose sur le partage équitable des ressources , à savoir la mémoire RAM, la CPU, les espaces disques et la bande passante.

Les critères à prendre en compte sont : l'espace disque car un site web peut évoluer au fil du temps. Il est donc conseillé de choisir des offres proposant des espaces disques en giga octets afin de prévoir l'évolution de la capacité des données formant le site web. Le langage de programmation: les langages PHP et ASP pour les sites dynamiques. La base de données: la taille, le nombre de connexions simultanées pour la bande passante, la  RAM et le processeur.

Le serveur dédié.

Il est  situé à distance et mis à disposition d'un seul client par un prestataire. Le client pourra bénéficier pleinement des capacités  et des ressources de la machine. Deux situations sont possibles le serveur dédié " réel" le serveur dédié est entièrement administré à distance par le client et le serveur dédié " infogéré" , l'administration du serveur est réalisé par le prestataire. Il faut comprendre que les avantages sont d'avoir des services fournis , qui sont personnalisables avec des outils adaptés à vos besoins. Le prix est plus élevé mais il faut en voir les avantages surtout quand nous savons que la durée de vie des serveurs est courte inférieure à trois ans et par conséquent pour être sûr de disposer d'un matériel performant.

IL y a différentes catégories tels: - le game- haut de game- stockage-infrastructure advance-rise...

Le virtuel.

Un serveur virtuel se comporte comme un serveur dédié, mais le dispositif qui l'héberge est mutualisé. La machine physique héberge plusieurs serveurs virtuels simultanément, d'où son caractère mutualisé.

Les réseaux.

Il existe à l'heure actuelle trois moyens de connexion internet.

L'xDSL (ADSL, VDSL)

C'est une technique qui permet de faire passer des données numériques par la paire de cuivre d'une ligne téléphonique. Ces dernières sont transmises et reçues indépendamment du service téléphonique (voix) grâce à un filtre branché sur la prise téléphonique.

Le débit maximum est 15 Mbits/s et avec l'arrivée du VDSL, il est possible d'atteindre 100 Mbits/s mais pour cela il faut que l'abonné soit à moins de 500 m du répartiteur téléphonique.

98 % du terroire français est "couvert".

LE CABLE COAXIAL.

Une technologie utilisée à l'origine pour les antennes de télévision. Ce type de cable est également utilisé dans le cadre des connexions à internet via la technologie HFC (hybride fibre coaxial), et utiliser le FFTLA (fibre jusqu'au dernier amplificateur).

Les débits pouvant atteindre 800 Mbits/s pour les vitesses les plus rapides 10 millions de français y ont accès.

LA FIBRE OPTIQUE.

C'est un fil de verre ou de plastique transparent qui a la propriété d'être conducteur de lumière. Quand la fibre est tirée jusqu'à l'abonné on parle de technologie FTTH (fiber to the home), ou jusqu'à l'entreprise FTTO (fiber to the office).

La fibre optique a un débit illimité. La France vise une couverture de 80% du territoire en 2022.

Les services, les performances dépendent du réseau et de la quantité de trafic.

STOCKAGE - SAUVEGARDE

Le volume est le premier sujet abordé et il existe des serveurs de différentes tailles et il est extrêment facile d'en changer pour l'adapter à vos besoins. Il suffit de connaître vos besoins 50 Go jusqu'à des Téras.

La sauvegarde de données est une action qui consiste à créer une copie des données que l'on souhaite sauvegarder à un autre endroit que celui où elles sont stockées. La sauvegarde est implicite sur d'autres serveurs et dans une autre localisation mais ce n'est pas toujours le cas.

La sauvegarde différentielle crée un back-up contenant les informations qui ont été" créées ou modifiées après la sauvegarde précédente, tout en y ajoutant les nouvelles. Cela consomme plus d'espace de stockage qu'une sauvegarde incrémentielle, mais nécessite moins  de temps de traitement en cas de restauration complète des fichiers archivés.

La sauvegarde incrémentielle est très intéressante d'un point de vue économique de l'espace de stockage, elle démarre à J-1 d'un back-up complet des données ( jour J). A chaque sauvegarde, les informations ayant subi des modifications ainsi que les nouvelles données sont incrémentées par rapport à J-1. Un back-up complet nécessitera un temps de restauration plus important par rapport à la sauvegarde différentielle car chaque sauvegarde qui a été incrémentée devra être recopiée sur le disque.

Si vous voulez augmenter votre sécurité vous pouvez faire une seconde sauvegarde dans vos locaux ou chez un tiers, cela dépend de votre volume et vous pouvez aussi ne le faire que sur une partie (celle qui est la plus précieuse pour vous).

Conclusions:

Que se passerait il si vos serveurs étaient détruits dans un incendie ou autres ?

l'EXTERNALISATION auprès d'un prestataire expert sur ces sujets constitue une protection contre ces risques.

Il est nécessaire que l'utilisation doit faire l'objet d'une attention toute particulière afin de tirer tous les bénéfices et éviter les pièges que cela recèle. Il convient d'étudier les conditions contractuelles mais aussi le solutions logicielles employées. Les conditions de réversibilité (sortie du service) sont un point clé de l'étude. Il faut aussi tenir compte du support tant quantitatif que qualitatif car il y a souvent beaucoup de promesses déçues.....